08Août

4 Manières dont le Big Data peut aider votre Entreprise

4 Manières dont le Big Data peut aider votre Entreprise

Chaque entreprise, quelle que soit sa taille, a besoin de données et d’informations utiles. Le Big Data joue un rôle essentiel pour vous aider à comprendre les préférences et le public cible de vos clients. Cela peut également vous permettre d’anticiper leurs désirs.

Vous trouverez ci-dessous 4 Manières dont le Big Data peut aider votre Entreprise :

  1. Améliorer la connaissance client

Lorsque vous vous tournez vers les mégadonnées pour comprendre vos clients, vous devez prendre en compte diverses sources, y compris les sources de données client traditionnelles telles que les appels d’assistance et les achats, les sources externes telles que les rapports de solvabilité et les transactions financières, les activités des médias sociaux, les cookies informatiques et les enquêtes externes et internes. Les données, L’évaluation des activités de commerce électronique est principalement utile sur les marchés de plus en plus numériques, clarifiant la façon dont les consommateurs naviguent dans le menu et les pages Web de votre entreprise à la recherche de produits et de services.

Vous pouvez voir ce que les clients ajoutent à leurs paniers, suppriment ou abandonnent sans acheter. Cela vous offre des conseils cruciaux quant à ce qu’ils pourraient souhaiter acheter. Ces informations vous permettent d’élaborer une stratégie marketing pour vous mettre en contact avec les bons clients et augmenter les achats.

 

  1. Prenez de meilleures décisions commerciales

Les mégadonnées offrent aux entreprises les outils nécessaires pour prendre des décisions fondées sur des données. Tout le monde devrait avoir accès aux données nécessaires à une meilleure prise de décision pour que votre entreprise puisse prendre de meilleures décisions. Cependant, vous devez fournir un accès à ces données de manière contrôlée pour vous assurer que les employés non techniques ne soient pas submergés et qu’ils puissent facilement trouver les informations dont ils ont besoin.

  1. Améliorer la sécurité des données

À mesure que les volumes de transactions en ligne augmentent, les taux de fraude ont également augmenté proportionnellement. Les cybercriminels ont fait tomber plusieurs entreprises hors ligne et en ligne par le biais d’attaques de logiciels malveillants, d’attaques d’ingénierie sociale et autres. La perte de données client lors de ces attaques peut détruire la réputation de votre entreprise et entraîner des pertes financières substantielles. Le Big Data permet aux entreprises d’appliquer des solutions qui renforcent la sécurité des données en tirant parti de diverses technologies telles que la reconnaissance vidéo, l’apprentissage automatique, la reconnaissance vocale et le traitement du langage naturel.

  1. Améliorer la fidélisation et le service client

Les chatbots Big Data sont un moyen populaire pour les entreprises d’offrir un service client de qualité supérieure sans les contraintes de budget, de personnel et de temps standard. Le Big Data sert aussi de guide pour vous aider à créer des services et des produits adaptés aux clients afin d’accroître la satisfaction des clients. Avec un ensemble de données approprié, votre entreprise peut étudier et identifier les fonctionnalités les plus appréciées par les clients et celles qu’elle devrait éliminer.

Compte tenu de la rapidité avec laquelle le monde des affaires évolue, les entreprises ont besoin de données pour égaliser l’avantage concurrentiel, les opportunités et les connaissances. Envisagez d’investir dans le Big Data pour développer votre entreprise.

06Juil

Pourquoi les entreprises doivent-elles s’appuyer sur la « Data intelligence » ?

Pourquoi les entreprises doivent-elles s’appuyer sur la « Data intelligence » ?

La data intelligence fait référence au processus de gestion, d’analyse et d’exploitation des données afin d’en extraire une valeur ajoutée. Pour les entreprises, c’est devenu un enjeu majeur, au point que les cabinets de conseil en data sont invités à réaliser un audit complet et à proposer des solutions pour améliorer le traitement de l’information.

La Data intelligence pour une meilleure communication

Investir dans la data intelligence ne nécessite pas seulement d’effectuer un travail sur les informations, mais également sur les vecteurs de communication afin d’en faciliter l’accès. Aujourd’hui, dans les entreprises, il est devenu impératif de développer un hub qui va permettre de centraliser les données qui deviendront accessibles à un certain nombre de personnes autorisées et depuis une multitude d’appareils. Au-delà de faciliter l’accès aux informations, le hub permet à plusieurs personnes de collaborer sur le même fichier et d’enrichir les données.

La Data intelligence pour plus de performance

C’est en ayant des connaissances plus approfondies de sa clientèle et en améliorant le traitement des informations au sein d’une organisation que l’on améliore les performances d’une entreprise. Prenons l’exemple des données clients. La data intelligence permet de mettre en place une stratégie relationnelle personnalisée. Les outils informatiques développés pour valoriser ces données vont transformer la connaissance du client en campagne commerciale ciblée et efficace. La data intelligence ne se contente donc pas d’améliorer la qualité de l’information et de favoriser la communication, elle permet d’en faire une source de business pour l’entreprise.

Les enjeux de la sécurisation des données

Les experts en valorisation des données de l’entreprise doivent également mettre en place une architecture sécurisée à deux niveaux.

  • Le premier consiste à travailler sur la sécurité de l’infrastructure informatique afin d’éviter les fuites, les vols et les cyberattaques.
  • Le second niveau consiste à travailler sur la sécurisation des données afin d’assurer une gestion des informations en conformité avec la règlementation RGPD surtout lorsqu’il s’agit de sécuriser un fichier de données clients.

Aujourd’hui, la data intelligence est un levier essentiel de croissance pour les entreprises dans la mesure où la valorisation des données permet de générer du business.

La mise en place d’une telle stratégie nécessite de faire appel à différents types de compétences. L’intérêt de faire appel à des agences spécialisées, c’est de bénéficier de différents niveaux d’expertise pour mettre en place une infrastructure efficace.

28Juin

Investissements Directs Etrangers (IDE)

Investissements Directs Etrangers (IDE)

Pendant longtemps, les échanges entre les nations n’ont porté que sur les biens et les services, mais au cours des dernières décennies, nous avons assisté à l’émergence de nouvelles formes d’échange liées aux facteurs de production, notamment l’échange de capital. Ces transferts de capitaux, qui consistent en investissements directs étrangers (IDE), deviennent de plus en plus importants avec la mondialisation.

Les IDE sont des éléments principaux de la stratégie d’internationalisation des entreprises, tandis que leur apport est essentiel pour la croissance économique, l’emploi, la balance des paiements, les transferts technologie. Ceux-ci ont des effets bénéfiques sur les économies d’accueil. En fait, l’IDE n’est pas un phénomène récent, car depuis le milieu des années 80, les investissements directs étrangers ont continué d’augmenter considérablement.

Depuis 1984, les investissements directs étrangers ont connu une croissance continue et régulière, allant de 14% en 1980/90 à 20% dans la décennie suivante 1990/2000. Par l’intermédiaire des sociétés multinationales, Via les firmes multinationales, les flux de capitaux ont pu dépasser largement les flux de marchandises, favorisant d’importants échanges engendrés par un développement économique très remarquable.

Définition des Investissements Directs Etrangers (IDE) :

L’investissement direct étranger (IDE) ce définit par la prise d’intérêt dans l’entreprise ciblée par l’investisseur. Le seuil de 10% de contrôle directe est retenu par la convention. En deçà de ce seuil on parlera d’investissement de portefeuille. L’IDE peut être comptabilisé en flux (valeur des opérations enregistrées en balance des paiements au cours d’une année) ou en stock. Dans le deuxième cas, une convention de comptabilisation, valeur comptable ou valeur de marché, s’impose. Les flux financiers comptabilisés concernant :

  • Les opérations en fonds propres (création d’entreprise, acquisition ou extension d’une entreprise existante, achat d’obligation convertibles en actions, subventions, financement de déficits d’exploitation, consolidation de prêtes immobiliers).
  • Les prêts à long terme (plus d’un an) entre maisons mères et filiales.
  • Enfin les flux financiers à court terme entre affiliées résultant de la gestion centralisée Des trésoreries au sein des groupes.

Mais, celles données par les institutions internationales (FMI, OCDE, OMC) se sont les plus retenue.

L’investissement direct étranger est considéré comme un pilier important de la modernisation et connaît actuellement une croissance importante.

Son développement reflète, d’une part, la condensation par un grand nom de société multinationale, de leurs activités à l’échelle internationale à cause de la libération de nouveaux secteurs et, d’autre part, l’existence d’un excès d’épargne pour aller mieux et d’avoir un meilleur emplacement.

20Juin

L’Assessment en recrutement, c’est quoi ?

L’Assessment en recrutement, c’est quoi ?

L’Assessment en recrutement, c’est quoi ? : L’assessment, qui signifie « évaluation » en français, consiste à mettre en place une méthodologie afin d’évaluer les candidats lors du processus de recrutement. Ainsi, vous pouvez comparer de manière concrète les profils sélectionnés à celui qui est recherché pour votre offre d’emploi.

Les entreprises et cabinets de recrutement ont de plus en plus recours à l’assessment pour identifier les meilleurs candidats. A travers une série de tests et exercices spécialement conçus pour chaque poste, il est possible d’évaluer et d’analyser les hard skills et soft skills des candidats. C’est une méthode qui fournit énormément d’informations sur le mode de fonctionnement d’un candidat, ses capacités pour gérer ses fonctions…

Certains candidats ont tendance à négliger leurs réponses et ne pas prendre au sérieux ces exercices qui permettent pourtant aux recruteurs de prendre une décision finale éclairée concernant la suite du recrutement.

Nous vous conseillons de vous préparer aux différentes méthodes d’assessment pour tenter d’obtenir le job qui vous plait.

L’Assessment est particulièrement adapté aux processus de recrutement où les enjeux sont importants, mais également pour la gestion des talents, afin d’identifier les acquis et le potentiel de chacun.

Les différentes étapes de l’assessment

On distingue trois manières de mener une session d’assessment.

  • L’assessment à distance

Une première partie de l’assessment se déroule souvent en ligne, via une plateforme dédiée.

Selon les exigences du poste, vous y trouverez des tests de logique, linguistiques ou encore de personnalité. Il est important de prendre le temps nécessaire pour faire ces tests. L’entreprise va faire une première sélection des candidats à l’issue de ces tests.

  • L’assessment collectif

Ce type de session menée en groupe permet de faire des mises en situations plus réalistes. C’est très efficace pour évaluer les capacités des candidats à communiquer, à travailler en équipe, repérer les profils « leader » et qui arrivent à s’imposer. Pour cela, vous travaillez sur des projets ou des études de cas avec d’autres candidats.

  • L’assessment individuel

Dans cette phase de l’assessment, vous êtes évalué individuellement. Plusieurs types d’exercices peuvent être présentés, dans le but d’évaluer votre potentiel et vos compétences. Libre à l’entreprise de mettre au point un exercice ou une épreuve innovante, adapté à ses besoins.

Assessment : faites appel à un cabinet de recrutement

Externaliser son processus de recrutement permet à l’entreprise de bénéficier de plusieurs avantages. Par exemple, l’expertise de consultants, un gain de temps considérable, un processus de recrutement maîtrisé.

Bien que la pratique du recrutement nécessite de connaître l’humain, son fonctionnement, sa psychologie, certains biais cognitifs peuvent influer sur notre jugement. Les experts en recrutement vont être en mesure de déjouer ces pièges et éviter les prises de décisions basées sur l’émotionnel.

L’assessment est une méthode qui présente de nombreux avantages, dont l’objectif final est de minimiser le plus possible les risques d’erreurs de recrutement, bien plus coûteuses pour l’entreprise.

09Juin

Comment choisir le Bon Consultant ?

Comment choisir le Bon Consultant ?

Pour un Boss d’entreprise, choisir un cabinet de conseil est une décision importante, souvent longue et difficile à prendre.
La plupart du temps, c’est un véritable enjeu pour le présent et pour l’avenir de l’entreprise.

Bien choisir son cabinet de conseil

Comment choisir le Bon Consultant ?et comment allez-vous faire pour choisir votre cabinet de conseil ?

Tout d’abord, vous devez prendre en compte ces quelques points :

  • Reconnaître qu’un problème ou un enjeu existe
  • Considérer le problème ou l’enjeu important
  • Penser que le problème peut être résolu
  • Vouloir et accepter une aide et un regard extérieurs

Ensuite, il vous faut déterminer les objectifs visés par une intervention de conseil.
Cela peut être pour revenir à une situation considérée comme satisfaisante et normale

Ou bien pour augmenter le niveau d’exigence (intervention d’amélioration et de progrès).
Ou encore pour innover, créer une situation entièrement nouvelle (intervention innovante).

Les points d’attention lors des entretiens

Quels sont les points d’attention que vous devez avoir pendant les entretiens avec les consultants présélectionnés ?

  • La première chose qu’il faut valider :
    • Est-ce qu’il y a un climat de confiance entre vous et le consultant ?
    • Etes-vous vous êtes prêt à tout lui dire et à le laisser travailler avec vos équipes ?
  • Il faut être aussi attentif à sa volonté de comprendre votre problématique, votre entreprise, vos enjeux.
    • Est-ce que le consultant veut absolument vous convaincre qu’il sait tout et qu’il a la solution miracle, ou bien cherche-t-il de comprendre ce que vous souhaitez et dans quel contexte.
    • Essaie-t-il de comprendre votre système de pensée ?
  • Est-ce que le consultant est capable d’avoir en même temps une approche systémique de l’entreprise et de son environnement et une approche opérationnelle pour se projeter dans la future intervention ?
  • Ensuite, est-ce que le consultant est en écoute active ? Vous laisse-t-il parler sans vous interrompre, prend-t-il des notes ?
  • Et bien sûr il y a la pertinence des méthodes, des outils et des solutions proposées.

La réussite de l’intervention d’un consultant

La réussite d’une intervention d’un cabinet de conseil dans votre entreprise dépend aussi de votre équipe. Pensez à intégrer dès le 2ème rendez-vous avec le consultant votre équipe de direction et les managers concernés par la problématique à traiter. Ils participeront à la construction de l’intervention avec vous et le cabinet de conseil.
Simple à mettre en œuvre et très efficace !

01Juin

Comment piloter la performance d’une Entreprise ?

Toutes les entreprises visent la performance. Pour y parvenir, vous devez définir votre stratégie et vos objectifs commerciaux, tout en mesurant les coûts et les résultats. C’est la gestion d’entreprise. Comment piloter la performance d’une Entreprise ? Quel est le meilleur outil ?

 

Le pilotage aide les décideurs à prendre des décisions stratégiques, mais aussi à s’assurer des modalités de leur application et à vérifier leurs effets.

Pour piloter la performance d’une entreprise, il faut être objectif sur :

  • L’organisation de son entreprise
  • Son activité
  • Son positionnement
  • Ses perspectives

Flexibilité et réactivité sont aussi des qualités indispensables à la mission de pilotage, pour adapter le management, la gestion, les budgets et les processus internes, voire mener des actions correctives si besoin, afin d’en optimiser les résultats et de pouvoir saisir les opportunités lorsqu’elles se présentent.

Performance d’entreprise : les outils de pilotage

Parce que diriger une entreprise ne se résume pas qu’au management des équipes, les outils de pilotage de la performance en entreprise permettent de se donner les moyens d’atteindre les objectifs fixés et prendre les meilleures décisions le plus rapidement possible.

Grâce aux indicateurs de performance et aux technologies de plus en plus pointues, on pense notamment à l’intelligence artificielle, il devient plus facile de recueillir des informations précises en temps réel sur la situation de l’entreprise. Cela permet une prise de décision rapide et créer un véritable avantage concurrentiel pour les entreprises qui adoptent les meilleures pratiques.

Si les outils de pilotage de la performance en entreprise sont nombreux, le tableau de bord est incontournable pour centraliser toutes les informations.

Le tableau de bord : Outil numéro 1 pour le pilotage de la performance :

Piloter la performance d’une l’entreprise passe par quatre grandes étapes :

  1. Collecter l’information
  2. Centraliser l’information
  3. Analyser l’information
  4. Prendre les décisions

Pour être efficace dans cette mission, les entreprises ont tout intérêt à centraliser leurs données (qu’il s’agisse des stocks, des ventes, chiffre d’affaires, etc) dans un tableau de bord qui leur permet d’avoir une vision rapide et complète de leur position.

Grâce aux outils de Business Intelligence, les tableaux de bord ne sont plus de simples feuilles Excel mais des outils intelligents. La BI vous permet d’avoir une vision globale des activités de l’entreprise au niveau local, national et international grâce aux DATA collectées dans les différentes divisions de l’entreprise.

Un logiciel de business intelligence est un formidable outil de pilotage de la performance dans une entreprise, car il rend compréhensible une très grande quantité de données pour tous les collaborateurs et décideurs.

En bref, la performance est un concept complexe et multidimensionnel qui intègre différentes dimensions pour la définir et différents indicateurs de mesure car elle reste une affaire de perception et tous les acteurs n’ont pas la même perception de la performance, il est nécessaire d’effectuer des mesures au niveau de toutes les dimensions de l’entreprise et s’appuyer sur ses facteurs déterminants pour l’améliorer.

19Mai

Google’s ambition to create a network of ambient devices

Google’s ambition to create a network of ambient devices

You’ll soon be able to « Google » anything without having to type. Google announced an artificial intelligence assistant that can have conversations and glasses that immediately translate any major language spoken out loud. It’s all part of Google’s effort to build a « ambient computing » network, in which devices fade into the background and artificial intelligence takes over.

Talk to the LaMDA

To beta test its new language model LaMDA 2, Google released an app called artificial intelligence Test Kitchen. The users will have 3 options for interacting with the technology. They can name any real or imagined location and the artificial intelligence will describe it in one mode dubbed « Imagine It. » Users can name a prompt or task, and the AI will react with pertinent information or bulleted lists using « Talk About It » and « List It. » Many of Google’s phones and wearables will use the chat technology, but only once it has been thoroughly tested to eliminate any biases. Within the next several months, the AI Test Kitchen will be available to researchers and policymakers.

Speak my language

Google also teased smart glasses with real-time language translation. During the demonstration, translated subtitles appeared on the glasses as another person spoke. The technology is still in its early phases, and no release date has been set, but it’s an indication that Google sees language technology as an important part of their Augmented reality strategy.

Google Search will eventually abandon the use of typed words in favor of images and screenshots. Smart assistant users will only need to face the gadget to turn it on. This is all part of Google’s ambition to create a network of ambient devices.

Google also introduced its first smartwatch, the Pixel 6a and Pixel 7 phones and teased a new Android tablet during its event KEYNOTE.

27Avr

Elon Musk rachète officiellement Twitter

Elon Musk rachète officiellement Twitter

C’est désormais acté. Le patron de Tesla et de SpaceX Elon Musk a passé un accord définitif avec le conseil d’administration de Twitter pour racheter le réseau social, valorisé à 44 milliards de dollars, dans le but affiché de défendre la liberté d’expression.
L’homme le plus riche au monde devient donc le propriétaire de la plateforme qu’il avait annoncé convoiter il y a moins de deux semaines, et malgré l’opposition initiale affichée par le conseil.

Elon Musk rachète officiellement Twitter, Mais qu’est-ce que le rachat de twitter par Musk implique ? Est-ce une réponse à META ?

Musk a évité d’entrer dans les détails, et son objection à l’approche de Twitter semble davantage enracinée dans la quantité de modération de contenu dont Twitter a besoin, plutôt que dans le fait qu’il devrait en avoir du tout.

Puis, de nouvelles règles de modération, une sortie de la Bourse, un algorithme plus transparent… le nouveau propriétaire a donné quelques indices sur les modifications qu’il pourrait apporter.

« Twitter est la place de village virtuelle, où les sujets vitaux pour l’avenir de l’humanité sont débattus »

Il annonce vouloir faire évoluer le réseau, notamment avec :

  • De nouvelles fonctionnalités.
  • L’ouverture des algorithmes pour améliorer la confiance.
  • La lutte contre le spam.
  • Un relâchement des règles de modération.
  • Et l’authentification de tous les comptes personnels.

Ce rachat, ça risque de pas mal changer la donne dans les réseaux sociaux et la diffusion d’informations, à suivre en tout cas, car cet achat affectera inévitablement nos vies directement ou indirectement.

 

21Avr

L’importance du « Team Building »

L’importance du « Team Building »

Il est important avant même de définir le TEAM-BUILDING de s’intéresser d’abord au coaching. Si le coaching est une aide et une Co-construction offerte à une personne à travers une intervention ponctuelle ou un accompagnement vécu dans la durée. Le TEAM-BUILDING est quant à lui destiné à une équipe et non juste une personne.

Vincent Lenhardt, (Docteur en psychologie et président d’un cabinet spécialisé dans le coaching et le team-building) définit le TEAM-BUILDING comme étant : « le travail fait par un coach auprès d’une équipe ». Le terme américain fait allusion plus particulièrement à des actions qui sont le plus souvent ponctuelle. On vise à se rassembler en dehors de l’entreprise deux ou trois jours afin de souder l’équipe et l’amener à réfléchir sur elle-même et son fonctionnement.

Le team building est une approche centrée essentiellement sur l’équipe et sa dynamique propre. Il va utiliser les notions développées dans le cadre du coaching dans la mesure où il implique une dimension psychologique forte mais qui va être révélée plutôt en tant qu’objet d’étude. Le team building va faire réfléchir l’équipe sur ses pratiques et d’étudier sa difficulté face à un problème qui s’impose à elle, comme c’est souvent le cas dans le coaching

Les objectifs du TEAM-BUILDING 

De manière générale le TEAM-BUILDING vise à renforcer la cohésion au sein d’une équipe, améliorer les relations et les échanges entre les membres de l’équipe. Faciliter la circulation de l’information est aussi un élément que tout dirigeant ou responsable cherche à maximiser. Le TEAM-BUILDING s’articule autour de toutes les préoccupations en matière de développement de ressources humaines.

Les spécialistes en coaching et plus précisément en TEAM-BUILDING citent les objectifs suivants dans leurs présentations, il :

  • Développe la communication au sein de l’équipe et contribue à en clarifier l’information qui circule en son sein.
  • Permet de mieux connaître le fonctionnement de chacun des membres, d’expliciter les objectifs et de les rendre plus atteignables.
  • Oriente l’équipe vers un but commun, défini et accepté par chacun.
  • Favorise une meilleure utilisation des ressources humaines et des compétences de chacun.
  • Diminue le temps perdu grâce à la clarification des pratiques décisionnelles de chacun de ses membres.
  • Est centré sur les phénomènes de dynamique de groupe, de prise de décision et d’évaluation des résultats.
  • Permet à chacun de prendre du recul sur ses pratiques et son rapport à l’équipe.
  • Implique une réflexion sur ses pratiques et les pratiques de l’équipe qui est verbalisée par les acteurs de l’action eux-mêmes
Les caractéristiques du TEAM-BUILDING 

Du fait de son champ d’action, le TEAM-BUILDING est une action d’ouverte à tous et en tout temps. Comme on le sait si biens, ce qui est l’affaire de tous risque est toujours en danger de n’être l’affaire de personne.

Le team building va donc se caractériser par des temps forts qui seront particulièrement représentatifs et qui viendront rompre le rythme de la vie normale de l’équipe :

  • La présence d’un intervenant externe : LE CONSULTANT.
  • L’existence d’un moment exclusivement consacré au TEAM-BUILDING : LE SEMINAIRE.

Le consultant : Le consultant généralement est une personne qui ne fait pas partie de l’organisation. Il a une mission à durée limitée, dans le cadre d’un objectif défini en mettant sa compétence au service du groupe.

Le séminaire : Lors du séminaire l’existence d’un temps fort est nécessaire pour que le fonctionnement du groupe soit le point focal de toute l’attention.

L’importance du « Team Building » : Le TEAM-BUILDING n’a pas uniquement un but d’harmonisation et le bon fonctionnent d’une équipe mais des répercutions sur la rentabilité et la productivité (but économique)

13Avr

Migration vers le Cloud : Les Avantages et les Risques

Migration vers le Cloud : Les Avantages et les Risques

Migration vers le Cloud : Les Avantages et les Risques, consiste à déplacer les opérations numériques des entreprises vers le cloud, une étape qui implique le déplacement des données, des applications et des opérations informatiques des centres de données vers d’autres centres de données, et non des ensembles d’équipements pour les déplacer. Tout comme le déplacement d’un petit magasin vers un local plus grand, la migration vers le cloud demande beaucoup de préparation et d’anticipation, mais finit par valoir la peine, puisqu’elle se traduit par des économies et une plus grande flexibilité.

L’une des raisons les plus courantes pour lesquelles les organisations migrent vers le cloud est de réduire les coûts d’infrastructure informatique. Dans le cloud, les responsables informatiques peuvent facilement commander l’infrastructure adaptée à leurs besoins, dimensionner les ressources en fonction de ces besoins et réduire les dépenses inutiles.

Plutôt que d’estimer les besoins en capacité à l’avance, les entreprises ont la possibilité de s’adapter facilement aux besoins de chaque période, éliminant ainsi les équipements inutiles ou les actifs rigides sur site.

Les Avantages de la migration

Voici quelques situations pour lesquels le passage au cloud est bénéfique :

  • Votre application connaît une augmentation du trafic et il devient difficile d’adapter les ressources à la volée pour répondre à la demande croissante.
  • Il devient de plus en plus difficile et coûteux de répondre à vos besoins croissants en matière de stockage.
  • Le suivi et la mise à jour des logiciels de serveur sous-jacents est un processus long mais essentiel qui nécessite des mises à jour périodiques et parfois immédiates.
Les Risques de la migration

Bien que votre environnement spécifique détermine les risques qui s’appliquent à vous, il y a certains inconvénients généraux associés aux migrations dans le Cloud qu’il faut prendre en considération :

  • Si votre application stocke et récupère des données très sensibles, il se peut que vous ne puissiez pas les conserver dans le cloud. De même, les exigences de conformité pourraient également limiter vos choix.
  • Si une partie de la technologie sur laquelle vous comptez actuellement est propriétaire, vous ne serez peut-être pas légalement en mesure de la déployer dans le cloud.
  • La conception et l’architecture de votre application particulière peuvent ne pas suivre complètement les architectures distribuées en cloud. Elles peuvent donc nécessiter des modifications avant d’être déplacées.

Navigation des articles

Eurofive