11Fév

Cloud Computing

Le cloud computing est un concept qui consiste à accéder à des données et services sur un serveur distant.

Traditionnellement, l’entreprise utilisait sa propre infrastructure pour héberger ses services. Elle achetait donc des propres serveurs, et assurait le développement et la maintenance des systèmes nécessaires à son fonctionnement.

Par opposition, le cloud computing se repose sur une architecture distante, gérée par une tierce partie. Le fournisseur assure donc la continuité du service et la maintenance. Les services de cloud computing sont accessibles via un navigateur web.

Qui utilise le cloud computing ?

Des entreprises de tous types, tailles et secteurs utilisent le cloud pour une variété de cas d’utilisation, tels que la sauvegarde de données et la reprise après sinistre, la messagerie électronique, les bureaux virtuels, le développement, les tests de logiciels, l’analyse de données volumineuses et les applications Web destinées aux clients. Par exemple,

  • Les entreprises du secteur de la santé utilisent le cloud pour développer des traitements plus personnalisés pour leurs patients.
  • Les entreprises de services financiers utilisent le cloud pour optimiser la détection et la prévention des fraudes en temps réel.
  • Les fabricants de jeux vidéo utilisent le cloud pour proposer des jeux en ligne à des millions de joueurs à travers le monde.
Avantages du cloud computing

Agilité : Le cloud vous donne un accès facile à un large éventail de technologies, ce qui vous permet d’innover plus rapidement et de créer pratiquement tout ce que vous pouvez imaginer. Vous pouvez rapidement utiliser les ressources dont vous avez besoin, des services d’infrastructure tels que le calcul, le stockage et les bases de données à l’Internet des objets, en passant par la machine learning, les lacs de données et l’analyse, etc

Élasticité : Grâce au cloud computing, il n’est pas nécessaire de sur approvisionner les ressources en amont pour gérer les pics d’activité futurs. Au lieu de cela, vous allouez la quantité de ressources dont vous avez réellement besoin. Vous pouvez mettre à l’échelle instantanément ces ressources pour augmenter et diminuer la capacité en fonction de l’évolution des besoins de votre entreprise.

Réduction des coûts : Le cloud vous permet de remplacer vos investissements en capital (tels que des centres de données et des serveurs physiques) par des coûts variables et de ne payer que pour les services informatiques que vous utilisez. En outre, les coûts variables sont bien plus faibles que les frais que vous paieriez pour le faire vous-même en raison des économies d’échelle.

Types de cloud computing

Les trois principaux types de cloud computing sont l’infrastructure en tant que service, la plate-forme en tant que service et le logiciel en tant que service. Chaque type de cloud computing offre différents niveaux de contrôle, vous permettant de choisir le bon ensemble de services pour répondre à vos besoins.

  • Infrastructure en tant que service (IaaS) 
  • Plate-forme en tant que service (PaaS)
  • Logiciel en tant que service (SaaS)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eurofive