25Nov

Crypto Monnaie et Blockchain 

La Blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations. Elle permet d’échanger de la valeur en ligne sans tiers de confiance.

Principe de la Blockchain :

Il s’agit d’une base de données transparente avec un degré élevé de sécurité et de fonctions, sans avoir besoin d’un organisme de contrôle central. Toutes les données qui y sont saisies ne peuvent être ni modifiées ni falsifiées. Tous les échanges entre utilisateurs peuvent être consultés publiquement. Toutes ces fonctionnalités permettent d’échanger des fichiers de valeur sur Internet sans intermédiaire.

Rien ne vaut un bon exemple de rupture technologique : alors que jusqu’à présent les échanges de fichiers en ligne se limitaient à la copie (en envoyant des photos, on peut conserver les fichiers originaux sur disque), nous pouvons désormais transférer la propriété. C’est très pratique pour envoyer des fichiers basés sur la rareté, comme la monnaie électronique.

La Blockchain : Quels Avantages ?

L’utilisation d’une blockchain présente de nombreux avantages, notamment :

  • Vitesse de transaction grâce au fait que la validation des blocs ne prend que quelques secondes à quelques minutes
  • La sécurité du système, qui est assurée par le fait que la vérification est effectuée par un groupe d’utilisateurs différents, qui ne se connaissent pas. Cela aide à protéger contre le risque d’intention malveillante ou de piratage, car les nœuds surveillent le système et se contrôlent mutuellement
Crypto Monnaie et Blockchain :

La première blockchain est apparue en 2009 avec la monnaie numérique Bitcoin. Il porte ce nom car les transactions entre utilisateurs sont regroupées en blocs. Chaque bloc est validé par des nœuds du réseau représentés par des « mineurs » (personnes qui utilisent la puissance de calcul de leurs ordinateurs pour vérifier les transactions). Une fois le bloc validé, l’heure est horodatée et ajoutée à la blockchain. La transmission devient visible pour le destinataire du bitcoin ainsi que pour l’ensemble du réseau.

À quoi peut-elle servir en dehors du Bitcoin ?

Le caractère décentralisé de la blockchain, sa sécurité et sa transparence, promettent des applications bien plus larges que la sphère monétaire :

  • Les applications pour le transfert d’actifs : titres de propriété immobilière, votes, actions, obligations, etc.
  • Les applications de la blockchain en tant que registre : elle assure ainsi une meilleure traçabilité des produits et des actifs.
  • Les smart contracts : il s’agit de programmes autonomes qui exécutent automatiquement les conditions et termes d’un contrat, sans nécessiter d’intervention humaine une fois démarrés, il est très utile pour le secteur de l’assurance.
Blockchain publique et privée :

Il n’y a pas de “la” blockchain, mais “des” blockchains. Certains peuvent être complètement ouverts et décentralisés (comme Bitcoin), mais d’autres contiennent un représentant qui exerce, directement ou indirectement, une autorité sur les autres membres. Ces versions sont de plus en plus utilisées par les entreprises, notamment dans le domaine de la traçabilité alimentaire (Carrefour et Auchan développent leurs propres solutions). Au contraire, dans une blockchain publique, il y a un manque de corrélation de pouvoir entre les acteurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eurofive