16Sep

3 Erreurs Marketing à éviter pour attirer des Clients Potentiels

Nous vivons à une époque où les entreprises vont directement au pitch sans passer par la case approche et séduction…

Un marketing qui incite une audience à « acheter maintenant », c’est un peu comme demander quelqu’un en mariage lors de votre premier rendez-vous. À n’importe quel moment, seul 3% du marché recherche ce que vous vendez. Ainsi, les chances que vous soyez « l’élu » du cœur de votre prospect sont assez minces. Alors, pourquoi semblons-nous vivre à une époque où les entreprises vont directement au pitch sans passer par la case approche et séduction ?

Donc voilà Les  3 Erreurs Marketing à éviter pour attirer des Clients Potentiels

Erreur n ° 1 :  Une mauvaise première impression

Environ 60% de vos clients potentiels ne vous connaissent pas. Et vous non plus par la même occasion. Et cet « inconnu » ne fait que naviguer sur votre site web. Pire encore, il n’est peut-être même pas conscient d’avoir un problème que vous pourriez résoudre. Il peut donc trouver votre entreprise par le biais de vos efforts marketing, de campagnes publicitaires en ligne, des réseaux sociaux et de recherches Google, et commencer à placer votre marque sur la carte.

Mais en réalité, il en sait encore peu sur vous. Il est donc peu probable que vous décrochiez un rendez-vous à ce stade, à moins que vous ne trouviez quelque chose qui l’intéresse. Et si vous vous présentez en clamant, nous sommes les meilleurs ou « marions-nous ! » Vous risquez de les refroidir d’emblée.

La solution : transformer des inconnus en amis

Le moyen le plus efficace de débuter une relation avec vos visiteurs consiste à proposer un échange. Découvrez ce qui peut intéresser votre client potentiel, et en retour, proposez-lui quelque chose qui pourrait vous convenir. Ce « quelque chose » n’a pas besoin d’être l’un de vos produits et en réalité, c’est mieux si ce n’est pas le cas, pour vous éviter de vous lancer dans un argumentaire de vente trop précoce. Essayez de lui offrir quelque chose de petit et facile à digérer comme un quiz, un guide gratuit ou un concours.

Faites correspondre la température de l’intérêt du prospect à vos actions. S’ils sont froids au début, allez-y progressivement et essayez de les mettre à l’aise. À ce stade, vous devrez peut-être faire appel à des amis qui pourraient se porter garant pour vous, comme la couverture médiatique que vous auriez obtenue à travers une campagne de relations publiques, ou des témoignages de clients satisfaits. Vous apprenez à les connaître, ils apprennent à vous connaître et vous vous donnez une chance de vous revoir.

Erreur n ° 2 : Ignorer leur curiosité

Les « curieux » sont les 20 % de prospects qui ont reconnu avoir un problème à résoudre et qui ont réalisé que vous pourriez éventuellement les aider. Ces prospects connaissent votre marque et sont prêts à cliquer sur les liens qui les intéressent. Votre marketing doit donc absolument vous assurer de rester au premier plan.

En revanche, si vous ne connaissez pas la source de leur curiosité, il est facile de les perdre. Avant de commencer à songer à la création d’un entonnoir de vente, à développer des offres ou à configurer Google Ads, Facebook Ads, à vous lancer dans votre référencement ou tout autre système d’acquisition de trafic, il y a une chose que vous devez faire. Car rien ne compte tant que vous ne l’avez pas fait : connaître intimement votre client. Et ça va bien au-delà des données rudimentaires telles que leur sexe, leur âge et leur localisation.

La solution : découvrez ce qu’ils veulent savoir.

Mieux vous comprendrez leur problème, mieux vous pourrez trouver les déclencheurs marketing de votre produit ou de votre service. Quelles sont les questions les plus épineuses auxquelles ils aimeraient obtenir une réponse de votre part ? Rassemblez les questions populaires des forums et découvrez les demandes les plus fréquentes sur Google. Et pour cela, il y a un outil qui pourra vous y aider : AnswerThePublic.com. Cet outil vous donne un aperçu inestimable de ce que pensent vos clients, du type de questions qu’ils posent et des problèmes sensibles auxquels ils sont confrontés.

Quelles sont les questions les plus fréquemment posées par vos clients à vos collaborateurs ? Encouragez vos clients à partager avec vous ce qu’ils veulent savoir. Et une fois que vous connaissez leurs questions et leurs problèmes, vous pouvez fournir la solution. Développez du contenu tel que des FAQ, des webinaires, des articles de blog, des vidéos et des ebooks qui répondent à leurs questions pour montrer à quel point vous vous souciez de leurs besoins.

Erreur n ° 3 : Vous cherchez à vendre trop tôt

Vient ensuite le « butineur », qui représente 17 % du marché. Il a gravi les étapes de la pyramide et recherche maintenant activement quelqu’un qui puisse l’aider à résoudre ses problèmes. Cependant, si vous lui envoyez votre meilleur argumentaire de vente trop tôt, il risque d’avoir l’impression que vous n’êtes là que pour son argent. Il est temps que votre relation mûrisse.

La Solution : Développez la relation 

Il est essentiel de continuer à entretenir la relation en créant de la valeur. Ils ont atteint un certain niveau d’engagement en manifestant leur intérêt et en levant la main pour signifier qu’ils étaient intéressés par ce que vous proposez. Alors maintenant, vous devez faire le prochain pas, et le suivant et encore le suivant, pour les séduire. Par exemple, vous pourriez envoyer des e-mails contenant du contenu intéressant ou des conseils utiles, des webinaires, des vidéos tout ce qui vous permet d’offrir de la valeur supplémentaire.

Le must est de proposer une offre irrésistible, comme une garantie qui sous-entend une relation qui se poursuivra dans le futur. Vous pouvez également essayer un modèle freemium, par exemple en leur offrant un essai gratuit de 30 jours de votre produit. Vous pouvez également offrir une consultation gratuite ou les inviter à un événement qui démontrera les valeurs de votre marque. À ce stade, la relation devient encore plus concrète, et vous commencez à faire les plans de table de votre mariage à venir.

Convertir les acheteurs

3 Erreurs Marketing à éviter pour attirer des Clients Potentiels : 

Une fois qu’un prospect est arrivé au stade de l’achat (3 %), vous devez le convertir en client. Il

  • connaît votre marque et comprend ce que vous offrez.
  • vous fait confiance quant à votre capacité à délivrer le produit ou le service que vous promettez et
  • est prêt à s’investir pleinement dans sa relation avec votre entreprise.

Il est temps de lui faire une proposition. Cette proposition est à la fois une offre et une invitation. Par exemple, si vous êtes une entreprise de services, vous pouvez offrir de la valeur supplémentaire pour les inciter à signer sur la ligne pointillée.

Assurez-vous que votre marketing corresponde à leur niveau de maturité dans le parcours d’achat. Par exemple, lorsque votre prospect atteint le sommet de la pyramide, votre page de destination doit le diriger directement vers vos produits ou vers un formulaire et une prise de rendez-vous si vous offrez des services. Et toutes vos communications, de vos e-mails aux publicités Facebook, doivent les pousser à l’action.

L’art du marketing va au-delà de la promotion simpliste des produits ou des services pour déclencher une vente. Il a évolué pour englober la relation entre la marque et le client qui commence bien avant la vente. Identifier clairement le stade dans lequel se trouve un client potentiel dans son cycle d’achat peut faire la différence entre la réussite et l’échec commercial.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Eurofive